[Candidature] Maera * Acceptée*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Candidature] Maera * Acceptée*

Message  Invité le Lun 20 Avr - 23:27

*Le 14 flovor de l'an 639, alors que tous célébraient la fête de l'amour, dans une sombre demeure Brakmarienne une femme perdait la vie en mettant au monde une jeune Panda. Personne ne sut jamais de quelle espèce étaient ses parents mais de nombreuses rumeurs courent. Certains ont émit l'hypothèse que son père était un kanigrou et sa mère la fameuse bworkette. Peu importe ces rumeurs, elle était née.
Le temps aidant elle grandit doucement mais surement. Pandawa, son dieu, n'appréciait guère son existence, mais comment aurait il pu en être autrement quand l'on connait la guerre que se livrent les divinités pour décider lequel a les plus beaux disciples. La petite était une véritable épine dans sa patte et il avait bien l'intention de s'en débarrasser. Il décida de convoquer ses meilleurs guerriers afin d'abattre la chose. Parmis eux figurait Powaa, ce n'était de loin pas le meilleur mais tous ses pairs lui reconnaissaient un fort pouvoir de séduction. Le Dieu souhaitait que son disciple envoute la chose afin de pouvoir plus aisément l'assassiner.
Powaa, qui n'était pas connu pour son intelligence débordante, bondit d'enthousiasme devant l'ordre de son maître et se mit immédiatement en route. Il ne lui fallut guère de temps pour retrouver l'enfant. Une fois face à elle qu'elle ne fut pas sa surprise de voir un être aussi laid. Il n'osa s'en approcher. Il lui tendit en se pinçant le nez et plissant les yeux quelques vêtements. La petite le remercia, s'habilla et commença à lui raconter son histoire, ses périples, ses malheurs, l'horreur dans les yeux des gens quand ils l'apercevaient. Lui l'écoutait. Il lui demanda son nom, elle n'en avait pas. Il décida alors de lui choisir un nom, il la baptisa Maera. Ils firent un bout de chemin ensemble.
Malheureusement, cette paix fut de courte durée, en effet, bien vite la mère de Powaa s'inquiéta pour son fils. Elle lui annonça que si il ne mettait pas fin à cette amitié elle le déshériterait, et mettrait le clan des Ailes de Jade, redoutables mercenaires, à sa poursuite jusqu'à ce que mort s'en suive. Il prit peur et abandonna Maera. Celle-ci écuma les bars, calma ses pleurs en mangeant et changea radicalement, s'enlaidissant de plus en plus chaque jours.

Un soir, ivre, elle décida de se venger de la femme qui l'avait séparée de son seul ami. Elle attendit donc Corya, la mère de Powaa, à la banque de Brakmar, où celle-ci avait habitude de se rendre. Puis, lâchement, elle lui planta des dagues dans le dos, visant juste et la tuant sur le coup. Powaa pleura sa mère et ne su jamais qui était l'assassin. Il ne trouva de réconfort que dans les bras de son ancienne amie. Il lui proposa alors de se joindre à lui, d'entrer dans sa guilde afin qu'ils soient de nouveau inséparables, comme au bon vieux temps. Pour cela elle n'avait qu'une chose à faire, se rendre à la maison de guilde du jardin des oracles et y déposer sa candidature.
Maera ne perdit pas une seconde et se rendit aussi vite qu'elle pu à cette demeure.

En approchant elle entendit rires gras et blagues salaces. Intimidée elle n'osa frapper à la porte et préféra laisser un mot devant la porte. Elle prit le crayon laisser à cet effet, se cura nonchalamment le nez avec. Puis entamant sa lettre*


Bonjours à tous,

Je viens aujourd'hui chercher les compagnons que je n'ai jamais eus. Ceux avec qui je pourrais enfin m'épanouir. Des compagnons qui ne s'arrêteront pas à ma laideur pour me juger. Je vous demande juste l’hospitalité, rien de plus. Je ne suis encore pas bien grande je ne suis, en effet, qu’au cercle 87 mais je pourrais aisément vous servir de chair à canon lors de vos combats.
Afin de vous faciliter le choix je vais me décrire brièvement :
Mon nom : Maera
Mon cercle : 87
Ma classe : Panda
Mon alignement : Brakmarien
Mes métiers : aucun
Mes capacités : aucune
Mon élément : l’eau

Pourquoi vous avoir choisi vous ? Parce que vous êtes une guilde c'est-à-dire un ensemble conséquent de personnes regroupées en une espèce de famille plus ou moins fusionnelle ou tout le monde est lié. Mais pas que.
Parmis vous il y a, paraît il, de charmants hommes (notamment un Xelor m’a-t-on dit) que je me ferais un plaisir de porter, on ne sait jamais, un pantalon craque si vite…

*Maera entend alors un bruit de pas s’approchant de la porte, l’œillère qui s’ouvre, elle prend peur, elle écrit alors rapidement*

Désolée du dérangement, désolée pour le crayon. Si jamais contactez moi !

*La clef tourne alors dans la serrure, mais lorsque la porte s’ouvre enfin Maera a déjà pris la fuite se cachant surement parmis les bworks, là ou elle est méconnaissable.*


Dernière édition par Zephyra le Lun 20 Avr - 23:58, édité 1 fois (Raison : Candidature Acceptée)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum